Présentation de l’association À la Motte

Dans un site exceptionnel situé dans la campagne entre Niort et la Rochelle, vivent et travaillent une vingtaine de personnes (dont 8 enfants) réunis pour y développer un projet de vie en milieu rural visant à relier celles et ceux qui nourrissent, qui habitent, qui éduquent, qui cultivent et qui protègent leur territoire. Autour d’une association récemment créée conjointement, est née tout naturellement la volonté d’y inventer un projet de un Tiers-Lieu hybride, regroupant à la fois un éco-camping, un gîte de groupe, une école Montessori, un espace de travail partagé, un café associatif, une salle de spectacle et un grand jardin nourricier partagé.

L’association, dotée d’un collège solidaire de 4 personnes, a  pour objet la gouvernance et l’animation d’un lieu à la Motte Aubert visant à  favoriser la réflexion et  l’action liées aux questions  d’accueil, d’hospitalité, de mobilité, d’écologie, d’habitat, d’éducation, de lien social,  de création artistique  et culturelle, en prenant  appui et en respectant I‘existant du  site sur lequel elle agit.

Une partie des membres actifs de l’association À la Motte

Les objectifs

Offrir aux usagers du projet la possibilité de relier sur un même site : sensibilisation à l’écologie, réflexion sur les enjeux environnementaux, éducation culturelle et artistique et travail.

Permettre aux parents de d’école, qui font parfois de longs trajets pour accompagner leurs enfants (35 enfants fréquentent cette école), aux touristes fréquentant le site, aux artistes et aux personnes travaillant sur le site de bénéficier d’un espace de travail partagé accueillant également un café associatif, une petite épicerie et un grand jardin nourricier.

Associer également, dans la salle de spectacle équipée adjacente, un projet artistique reposant sur l’accueil d’artistes en résidence de recherche, de formations pour amateurs et professionnels, de temps forts, de conférence, de projections de films et de moments festifs.

Le public-cible :

Web designers, artistes, couturière, éleveur, agro-forestière, gestionnaire du gîte et camping, bénévoles du site, coordinateur du projet, touristes fréquentant le site, publics de la salle de spectacle, usagers du café associatif, parents et enfants du site et également de l’école Montessori, etc.

Le mode de gouvernance du tiers-lieu :

Le modèle associatif a été privilégié dans un premier temps (la gestion en SCIC est un second objectif) avec un conseil d’administration regroupant de 6 à 12 membres (actuellement 9 membres) et d’un collège solidaire composée de 4 femmes.

L’équipe du projet :

L’association s’est mise au travail avec les bénévoles qui la composent et a créé 8 groupes de réflexion et d’action :

  • La commission « Projet global » chargée de proposer au Conseil d’Administration l’écriture des statuts de l’association, celle d’un projet de Tiers-lieu hybride et de veiller aux liens entre les différentes dimensions du site et enfin d’élaborer le dossier de demande de soutien auprès de la Région et autres partenaires. Elle est composée d’Anita Vacher (gestionnaire financière à la retraite), Solène Varoquaux (chargée de ressources humaines), Eliane Dheygere (directrice de théâtre à la retraite), Laura Ortiz-Rouzé (consultante-chercheuse en innovation sociale) et François Delime (artiste).
  • La commission « Espaces de partage » chargée de présenter des idées au Conseil d’Administration sur le projet de café associatif, petite épicerie et espace de convivialité. Elle est composée de Asier Huder (responsable d’un élevage de poules et poulets bio), Jean-Louis Vacher (architecte-paysagiste à la retraite), Laetitia Meslet (directrice financière), Patrick Dheygere (enseignant à la retraite), Solène et Sophie Vacher (cochère).
  • La commission « Habitat pérenne et temporaire » chargée de réfléchir aux projets d’accueil et de construction d’habitations sur le site. Elle est composée de Gonzalo Ortiz, médiateur social et culturel, Jean-Louis, Laura, et Solène.
  • La commission « Vie artistique » chargée de réfléchir à un projet artistique pour le Tiers-lieu, à sa rédaction et à son budget et à le proposer au Conseil d’Administration et aux partenaires susceptibles de le financer. Elle est composée de Cécile Crottereau, directrice d’école, Eliane, Laetitia, Sabina Maillé, François et Gonzalo.
  • La commission « Communication interne et externe » chargée d’élaborer les outils de communication du site. Elle est composée de Solène, Thibault (ingénieur), Patrick et Tony Samson (développeur WEB).
  • La commission « Jardin » chargée de coordonner les travaux liés au jardin nourricier partagé avec les habitants du site. Elle est composée de Anita, Cécile, Solène, Sophie, Valérie Enouf (artiste), Jean-Louis et Patrick.
  • La commission « Chantiers participatifs et woofers » chargée d’animer, de sensibiliser et d’accueillir des jeunes en insertion sur les questions d’écologie et d’autonomie. Elle est composée de Gonzalo, Jean-Louis et Patrick.
  • La commission « Entretien du lieu et petits travaux » chargée comme son nom l’indique d’entretenir le site. Elle est composée de Jean-Louis, Luc Raballand (ouvrier), Maryse Raballand (chargée d’accueil et d’entretien), Patrick, Valéry et Thibault, sachant que tout le monde met la main à la pâte.